Soins corps Tout

Mon intimité au naturel

juin 17, 2016
hygiene intime naturelle

Oui, carrément ! La meuf a peur de rien ! 😉

Bah quoi ? C’est important aussi ! Il faut qu’on parle les filles. Il faut qu’on parle des produits naturels pour notre intimité ! Je vais vous parler de ma routine intime en 5 points. Entre évolution, craintes et volonté, je vais partager avec vous les caps que j’ai passé ou qu’il me reste à franchir ! 🙂

Je passe au savon intime bio

Après des années avec le Saforelle et après avoir décrypté la composition à base de PEG et autres joyeusetés, je me suis enfin décidée il y maintenant quasiment 1 an à passer au savon intime bio, j’ai utilisé ceux de Coslys ou Cattier qui se trouvent facilement en magasin bio et qui ne sont pas trop chers, mais je les trouve beaucoup trop liquides et du coup, ils descendent beaucoup trop vite ! J’ai découvert récemment le Gel Intime Doux de chez Mademoiselle Bio qui est une super alternative, un gros bidon de 450mL à 8,50€ et la texture me correspond plus. Comme son nom l’indique, c’est un gel et très peu de produit suffit pour se laver !

Composition INCI
aqua (water), centaurea cyanus (cornflower) flower water*, calendula officinalis flower water*, sodium cocoyl glutamate, glycerin, decyl glucoside, xanthan gum, sodium lauroyl oat amino acids, caprylyl/capryl glucoside, aloe barbadensis leaf juice powder*, glycine soja (soybean) oil, tocopherol, pelargonium graveolens flower oil*, citric acid, sodium chloride, benzyl alcohol, dehydroacetic acid, linalool, citronellol, geraniol.

eau, eau florale de bleuet*, eau florale de calendula*, cocoyl glutamate de sodium, glycérine, decyl glucoside, gomme xanthane, dérivés d’acides aminés d’avoine,  caprylyl/capryl glucoside, jus de feuille d’aloès en poudre*, huile de soja, tocophérol, eau florale de géranium*, acide citrique, chlorure de sodium, alcool benzylique, acide déhydroacétique, linalol, citronellol, géraniol.

* Ingrédients issus de l’agriculture biologique.

99% du total des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle
40% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

 

J’arrête les protections intimes au quotidien

Depuis assez jeune, j’utilisais des protèges-slip (conventionnels…) TOUS LES JOURS. Je ne sais pas trop pourquoi, ça me rassurait au quotidien, j’avais l’impression que c’était plus propre et hygiénique mais en fait tu empêches ton intimité de respirer et les révélations sur les compositions douteuses de ces protections ont fini de me convaincre par arrêter leur utilisation !

Je passe à la cup menstruelle

Alors ça, je pense qu’avec l’arrêt des protèges slip, c’est ce qui a le plus révolutionné ma culotte ! 😁 J’avais tellement peur d’essayer cet étrange objet, ça me dégouttait, peut être comme vous cela vous dégoûte actuellement mais depuis que je l’ai testé, je ne reviendrai pas en arrière ! C’est beaucoup plus écologique et économique, je n’achète plus de tampons, je la mets le matin et la vide le soir, je ne la sens pas, elle ne se voit pas (pas de problème de fil à la plage ….! 👍🏻) et pas de mauvaise composition comme avec nos chers tampons ! Je ne peux que vous la conseiller !

Cup Lamazuna 

Je remplace un lavage au savon par un lavage à l’eau

Ca, j’ai eu un peu de mal au début mais par exemple, quand tu as des petits problèmes de ce côté là, souvent, la gynéco te conseille de te laver la mounette à l’eau, bah oui, il n’y a rien de plus doux ! 🙂 Pour toujours plus de douceur, j’ai donc décidé de remplacer le nettoyage au savon du matin par un simple lavage à l’eau.

Et évidemment le soir j’utilise le gel de Mademoiselle Bio !

Je dégaine mon huile de coco

L’huile de coco est une superbe découverte de ce côté là aussi ! Depuis que j’ai reçu le petit pot de coco dans ma première Nuoobox, je ne l’ai utilisé que pour ça. Elle est anti bactérienne et peut s’utiliser pour le moindre petit inconfort et même comme lubrifiant intime (bon ça je n’ai pas essayé, à vous l’honneur ! :D)

hygiene intime naturelle

Ce que j’aimerais adopter plus tard

Je suis sous pilule depuis maintenant environ 10ans je pense, et j’aimerais beaucoup passer au stérilet en cuivre. Le soucis c’est que chaque témoignage est très différent. Pour certaine c’est la révolution et pour d’autres ce fut la catastrophe ! Donc pour savoir si cette solution me conviendrait, il n’y a qu’un seul moyen … essayer !

Autre « soucis » j’ai peur de me retrouver avec des problèmes que je n’ai pas actuellement avec la pilule. En effet, je supporte très bien la pilule, je n’ai aucunes douleur, mon flux est très faible bref AUCUN soucis ! Mais je dois vous avouer que j’en ai un peu marre de prendre ce comprimé tous les jours de ma vie et être dépendante de cette petite pilule. Il y a autre chose qui m’étonne, j’ai souvent des boutons mais la période où j’en ai le moins est PENDANT la semaine de mes règles (donc quand j’arrête ma pilule) C’est pas hyper bizarre ça ? C’est plutôt le contraire normalement … Et dernier point je souhaiterais arrêter la prise d’hormones, pour un retour plus au naturel.

Ce que je ne pourrais pas adopter (pour le moment…)

Je tenais quand même à vous parler d’autres « pratiques » liées à notre intimité, qui ont fait leurs preuve chez d’autres. Même si je ne les ai ni testé ni approuvé et que, je ne pense pas les essayer non plus, le but de mon blog est surtout de vous proposer des alternatives et vous faire découvrir quelques petites choses ou astuces. 🙂

J’ai donc été contacté il y a quelques temps par « Dans ma culotte » (oui, le mail surprend sur le moment …!!:D) pour tester leurs serviettes hygiéniques lavables. Cette petite entreprise propose des serviettes lavables aux motifs super mignons mais autant la cup se fait bouillir et elle ressort nickel mais côté serviette lavable, j’aurais un peu de mal à remettre une serviette « tâchée » – aussi propre soit elle – dans ma culotte…. J’ai donc décliné ma proposition mais malgré tout, je trouve le concept super sympa. Stephie Green, elle, a sauté le pas et vous en parle sur son blog ici.

Autre « pratique » qui me laisse perplexe, il s’agit du flux instinctif. Cette technique consiste à maitriser son flux sans protection aucune… simplement en écoutant son corps … Bref, pour plus d’explications je vous laisse avec la vidéo de Mini qui en parle mais moi, ça ne me parle pas du tout !

Et voici pour ce petit article avant le week-end ! 

J’espère qu’il vous a plu, n’hésitez pas à partager vos astuces et conseils également !

Je vous fait de gros bisous et vous dit à bientôt ! 🙂

Marie

ShakermakerLogo

 

You Might Also Like

67 Comments

  • Reply Juliette juillet 6, 2016 at 16:28

    Pour ma part, Cup adoptée depuis plus de 6 ans maintenant c’est juste le top.
    J’ai eu pas mal de petits soucis aussi de mycoses et autres joyeuseté mais depuis que je n’utilise plus aucun produits lavants spécifique ça va beaucoup mieux ! Comme disent les gynéco, de l’eau ça suffit largement !

    • Reply Marie juillet 7, 2016 at 19:11

      Ouah 6 ans !! Que d’économies de réalisées !!! Pour toi et pour la planète ! 🙂
      J’aurais du mal à n’utiliser que de l’eau pour le moment alors je reste comme ça ! 🙂
      Bisous

  • Reply cyrielle juin 21, 2016 at 19:56

    Salut Marie,
    Petit témoignage sur le stérilet, j’y suis passée il y a 3.5 ans maintenant (j’ai 27 ans et je prenais la pilule avant). Mon acné a diminué (oui oui c’est vrai), j’ai la peau et les cheveux moins gras. Quelques douleurs quelques jours avant juste pour me dire « attention on arrive » mais je n’ai pas besoin de prendre quelque chose pour soulager, ça passe tout seul rapidement.
    Niveau flux, rien a changé. Les premières règles après la pose du stérilet ont été très impressionnantes en quantité, mais après ça s’est régulé tout seul et je suis réglée comme une pendule au jour près.
    Bref, la pose est douloureuse c’est sur faut pas le cacher mais après que du positif de mon côté

  • Reply Aly's Chronicles juin 20, 2016 at 11:15

    Très intéressant ton article Marie !
    J’y pense de plus de passer à quelque chose de plus naturel pour mon intimité mais c’est compliqué .. J’ai déjà laissé de côté la pilule justement pour que mon corps refonctionne tout seul. J’ai un stérilet en cuivre, c’est un vrai bonheur d’arrêter ces comprimés et de ne plus se sentir comme piégée dans une contraception. L’acné est revenu un an après mais il est très différent, plus lié à ma peau devenue grasse en fait. Mais ça commence à guérir, je m’en sors (et pour rien au monde je reprendrais la pilule). Et disons que mes règles c’est le niagiara quand même maintenant donc la cup, déjà que je redoute le principe, avec mon flux actuel, j’ai encore moins envie alors que je haaaaais mettre des tampons et j’en peux plus de tous ces déchets que je produis avec ces serviettes etc.
    Par contre je me pencherai sur le gel de Mademoiselle Bio, car les Saforelle et compagnie, j’ai également délaissé (et suis passé à rien en fait ..) à cause de leur compo douteuse…

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:07

      Merci pour ton témoignage … J’ai l’impression que beaucoup d’entre vous arrêtent tout bonnement la pilule. Et que les personnes en couple n’hésitent pas à repasser aux préservatifs. C’est quelque chose dont je n’ai pas du tout envie… Par contre le stérilet me tente vraiment !
      A voir … !
      Marie

    • Reply Alice juillet 30, 2016 at 12:21

      Salut Aly’s! Je me sens concernée par ton témoignage car cela fait 1 an que j’ai arrêté la pilule pour le stérilet au cuivre. Je suis tout aussi déterminée que toi, je ne veux pas reprendre la pilule mais ça fait plusieurs mois que j’ai de l’acné et j’en suis vraiment fatiguée. J’ai un traitement doux au zinc prescrit par un dermatologue depuis un mois mais je ne vois pas de résultats. Combien de temps cela a duré pour toi et as tu des astuces pour en venir à bout?
      Et pour ma part mes règles sont hémorragique, et la cup en taille « grande » dite pour les femmes ayant eu des enfants m’a un peu fait peur au début mais en réalité je la tolère très bien et si je voulais je pourrai la garder une journée entière. J’ai mis du temps avant de bien avoir le coup de main et de me sentir à l’aise avec mais maintenant c’est top!

  • Reply Caroline juin 19, 2016 at 15:32

    Merci pour cet article très intéressant. Pour ma part, j’hésite encore pour la cup (le côté « vider » la cup en dehors de chez moi me refroidit un peu).
    Concernant ton arrêt de pilule, si je peux te donner un conseil, c’est de faire un arrêt progressif. J’avais la même crainte que toi, et tous mes arrêts précédents s’étaient soldés par un retour d’acné (sachant qu’à la base je n’en avais pas).
    J’ai donc testé un arrêt progressif sur 3-4 mois en diminuant la dose de ma pilule; bien évidemment, il n’y a plus d’action contraceptive, mais cela permet d’habituer ton corps. Cela fait maintenant 6 mois que je l’ai arrêté, et je n’ai pas de soucis avec ma peau.

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:08

      Merci pour ce conseil ! J’ai lu cela plusieurs fois effectivement ! 🙂
      Concernant le fait de vider sa cup à l’extérieur, pour ma part, je n’ai pas besoin de la vider en journée car mon flux est très léger.
      Mais si le besoin s’en faisait ressentir, il n’y a aucun soucis pour la vider et la remettre ensuite et tu attends la fin de journée pour la rincer… !
      J’avais peur de ça effectivement mais en fait aucun soucis de ce côté là !

      Bisous
      Marie

  • Reply Emeline juin 18, 2016 at 19:35

    Coucou Marie ! Vraiment top comme article merci ! C’est génial que tu nous parles de tout comme ça, moi j’utilise des savons bio, ou ceux d’aromazone pour me laver le corps et le même du coup pour l’hygiène intime. tu penses que c’est trop agressifs ? je me vois mal passer au lavage à l’eau.. Je me sentirai pas propre..

    Pour ce qui est de la pilule je vais te faire mon petit témoignage 🙂
    j’ai aussi décidé il y a quelques mois de l’arrêter ayant eu pas mal de problèmes de santé (digestif, candidose , dépression, carences en quasiment tout etc) . Je pensais pas que la pilule pouvait avoir un impact sur tout ça jusqu’à ce que mon naturopathe me conseille d’arrêter. Depuis ça va mieux, encore en voie de guérison je dirai mais en 2ans je me suis jamais senti aussi bien ! Donc j’ai voulu passer au stérilet en cuivre, à 19ans , sans enfant & traumatisé par les gynés car j’ai à chaque fois extrêmement mal. Du coup mon gyné (vieux mais que je sais compétent), ne voulait pas me le poser au début à cause de ça, de peur que je souffre trop, que je supporte pas et aussi parce que mes boutons reviendraient d’un coup. Pour lui aucun problème que je sois jeune et sans enfant, les stérilets ont changés, il y en a des tout petits adaptés, ce sont pas les mêmes qu’il y a 20ans.
    Finalement j’ai réussi à le convaincre et à me rassurer. SAUF QUE depuis l’arrêt de ma pilule plus aucune règle (ça fait 5mois). Sachant qu’il faut les avoir pour se faire poser le stérilet le gyné m’a prescrit des comprimés d’hormones à prendre pendant 10j pour les provoquer……… heu OUAI SUPER mon but c’est de plus prendre cette merde mais bon.. je me sis dit, ce n’est que pour 10j après t’en entendra plus parler. AU bout de 2j de traitement quasi TOUS mes anciens effets secondaires de la pilules ont réapparus. COMME PAR HASARD
    finalement je viens de finir les 10 comprimés et toujours pas de règles… c’est à peine pas flippant. Je devais me faire poser le stérilet la semaine prochaine, je crois que je vais encore devoir patienter.. [il m’attend sagement sur le bureau x) ] merci la pilule. Je vais devoir être patiente et peut être que je vais devoir continuer le traitement (espérons pas …..) >> réponse lundi

    En tout cas je te raconterai comme ça s’est passé pour une douillette comme moi quand ça viendra x) & sinon mes boutons ne sont pas revenus avec l’arrêt de la pilule donc JOIE EXTREME x’)

    Pour ce qui est de la cup, avec un stérilet je le sens que moyen de l’utiliser :/

    • Reply Emeline juin 18, 2016 at 19:36

      Tu vas finir par regretter de m’avoir encouragé à commenter x) je voyais pas mon message si long désolé :S

    • Reply Marie juin 18, 2016 at 20:25

      Ouah sacrée histoire ! J’espère que tout ces petits soucis vont s’arranger de ton côté ! C’est tellement différent d’une personne à une autre ! Les choses ne sont pas forcément simple mais j’ai la sensation après avoir recueilli pas mal de témoignage, sous ce post et ailleurs que l’issue est en général plutôt bonne.
      C’est tout le mal que je te souhaite !
      Et non, tes petits ou longs messages sont un vrai plaisir ! 🙂 J’aime que mon blog soit vivant et échanger au maximum ! 🙂
      Bonne journée.
      Marie

    • Reply juin 18, 2016 at 20:57

      J’ai eu la chance de tomber sur un gynéco ok pour me poser le stérilet cuivre (un short !) du premier coup, un médecin en or, et il a pu me le faire sans que je ne sois en période de règles : le seul but d’être sur la semaine de tes règles est que ton col soit plus ouvert, mais en tant que nullipare ça ne change vraiment pas grand chose (parole de la fille qui a fait 2 ans d’études de sage femme !) Bon courage pour ton passage du coté cuivré de la force, moi après 9 mois j’en suis ravie (malgré les puissantes douleurs dans le ventre à l’arrivée des règles, c’est pour te dire les avantages 😉 )

      • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:09

        Oh cool ! Ce n’est pas le cas de tout le monde ! Tu as eu de la chance !
        Merci pour ton témoignage.
        Bonne journée.
        Marie

  • Reply Morgane juin 18, 2016 at 18:32

    Merci pour cet article, on ne parle pas assez de cette thématique ! Je me rends compte que j’ai changé tout mes produits cosmétiques/ de douche mais que j’ai gardé le savon intime que m’a conseillé ma gynéco, je n’ose même pas regarder la compo… Ça me fait un peu peur de changer car j’ai eu beaucoup de cystites penfant un moment (pratiquement après chaque rapport, hum hum). Mais je vais tester les produits dont tu parles 🙂
    Quant à la contraception, j’ai eu aussi une réflexion sur toutes ces hormones que je m’infligeai au quotidien depuis une dizaine d’années. J’ai d’ailleurs découvert que certaines pillules étaient positives ou négatives pour l’état des cheveux (ça explique mes cheveux de mamie). Je suis donc passée au stérilet hormonal (10 fois moins d’hormones qu’une pillule dixit ma gynéco). C’est une transition pour passer plus tard au stérilet cuivre.
    Ah bah je n’ai pas été déçue du voyage! Retour en force de ma libido (ce qui m’avait en grande partie fait changer de mode de contraception), plus de boutons, retour des sensations dans les organes reproducteurs, changements d’humeur… Je ne regrette pas car je retrouve mon corps, des sensations et fonctionnements d’avant la pillule, il y a fort longtemps. Ok ça fait drôle je l’avoue ^^.
    Dans le dernier féminin bio, il y a un article intéressant avec des références de lecture sur la pillule. Je te le conseille si tu ne l’as pas déjà lu.
    J’espère que mon témoignage pourra en aider certaines à sauter le pas. C’est à nous de gérer notre contraception, en pleine conscience !

    • Reply Marie juin 18, 2016 at 20:29

      Merci pour ce témoignage super positif ! Ca fait du bien de lire tout ça ! En effet, passer au stérilet hormonal pour « commencer » est peut aussi une bonne solution !:)
      Je ne sais pas trop comment je vais faire si je me lance. Si j’arrête la pilule au fur et à mesure ou si je teste un stérilet hormonal .. ! Bref on verra ca pour moi ! 🙂
      Merciii
      Bisous

  • Reply Aurore juin 18, 2016 at 11:03

    Hello,

    Les saignements durant la semaine d’arrêt de la pilule ne sont absolument pas des règles, c’est un syndrome de privation mis en place par les médecins pour « rassurer » les patientes car à la base, la pilule a été crée pour être prise en continu ! Mais ne pas saigner faisait peur aux femmes qui se demandaient si leur corps fonctionnait correctement. Du coup, j’ai mis rassurer entre guillemets car comme ça n’a rien à voir avec des règles, ça n’a absolument aucun intérêt, on peut très bien saigner pendant la semaine d’arrêt et pourtant être enceinte. Donc peut tout à fait prendre sa pilule sans s’arrêter.

    Perso, après 5 ans et demi de pilule, j’ai arrêté car je la soupçonnais d’être à l’origine de ma fatigue chronique (installée depuis des années quand même) et de mes maux de ventre d’apparence soudaine. Aucun examen n’ayant pu expliquer d’où venaient ces deux problèmes, les médecins en ont conclu que je manquais de sommeil (traduction : elle dit qu’elle se couche tôt mais je suis sûre qu’elle manque de sommeil donc c’est pas possible qu’elle se couche tôt = elle ment ! SUPER la confiance…) et que c’était dans ma tête pour les douleurs. Le SEUL truc que je n’avais pas encore testé, c’était d’arrêté la pilule. Bah bingo. J’ai retrouvé une pêche d’enfer, je ne m’écroulais plus de fatigue à 21h alors que je m’étais levée à 11h. Pour les maux de ventre étant donné que je pouvais passer des mois sans rien à voir même sous pilule, je ne sais pas encore s’ils ont totalement disparu mais je suis confiante. Moi qui étais une fervente défenseuse de la pilule, persuadée qu’elle n’avait eu aucun effet négatif sur moi (pas de prise de poids, pas de douleur aux seins) et même qu’elle avait eu des effets positifs (disparition de la douleur due à mes règles, disparition de l’acné, etc.), que c’était un miracle de technologie qui ne représentait aucun danger, bah j’ai bien revu ma copie ! Bon, à l’arrêt de la pilule, l’acné est revenue mais entre avoir des boutons mais être en pleine forme et ne pas avoir de boutons mais rester enfermée chez moi de fatigue, j’ai choisi.

    De toute façon, si un jour je veux être enceinte, je sais qu’il faut arrêter les hormones. Sauf qu’avant, je redoutais de me retrouver avec plein de problèmes dus à l’arrêt au moment même où je suis fragile psychologiquement (je pense que quand on essaie d’avoir un bébé, on se passe bien d’avoir des soucis de santé qui nous barre la route). Là, en ayant arrêter bien avant toute idée de conception, je sais que j’ai le temps de gérer, de voir les choses venir. Je sais que j’ai le temps d’apprendre d’ici là à gérer le fonctionnement naturel de mon corps. C’est très libérateur de se dire que même si mon corps ne fonctionne pas parfaitement (retour de l’acné, règles qui tardent à revenir, etc.), c’est son fonctionnement normal ! Bien sûr, je ne dis pas qu’on doit accepter tous ses problèmes sans prendre de traitement mais en l’occurrence, mes problèmes ne sont pas dangereux donc ce n’est pas comparable à une maladie qui elle doit être traitée.

    Prochaine étape : le DIU en cuivre !

    En tout cas, merci pour ton article, merci d’oser parler de ce que beaucoup de gens trouvent « dégoûtant » alors qu’outre l’aspect stérile du sang pendant les règles (donc ce n’est pas sale !), notre intimité n’a rien de honteux. Il faut arrêter de mettre un tabou sur cette zone et ce qui s’y passe !

    Désolée pour ce commentaire bien trop long. A+

    • Reply Marie juin 18, 2016 at 20:37

      Oh merci pour ce super message riche d’expérience ! 🙂
      Et merci pour ton mot sur mon « audace » haha ! Honnetement, en trainant sur les blog naturels, j’en vois souvent passer des sujets sur ce thème. Je pense qu’il ne devrait pas y avoir de tabou à partir du moment où c’est naturel mais bon …:)

      Je suis plutôt en phase avec ton discours et ta position sur le fonctionnement naturel du coprs même si il a ses petits « aléa » sans pour autant rentrer dans un extreme et refuser d’être soigner par des médicaments par exemple … ! Même si chacun fait bien ce qu’il veut ! 🙂

      Bisouuus
      Marie

  • Reply Charlotte juin 18, 2016 at 10:53

    Coucou Marie, super article ! 🙂
    Ça va faire 4 ans que j’utilise la cup. C’était compliqué à trouver à l’époque à Paris sans passer par le net… Je l’ai adoré et j’ai voulu convertir tout mon entourage. Mais les gens sont sceptiques et ont beaucoup d’appréhensions…
    J’ai essayé un mois la pilule, et ça ne m’avait pas du tout convenu (sécheresse, perte de libido, boutons…). Du coup j’ai toujours utilisé les préservatifs et évité les hormones. Depuis le mois de mars je me suis fait poser un DIU au cuivre. C’est le moyen de contraception idéal pour moi; naturel, sans hormones, pas d’oubli de pilule, on est vraiment tranquille. Cependant j’ai constaté une poussée de boutons, plus de douleurs avant les règles et pendant les règles. Et surtout… un flux de la mort qui tue ! J’avais pour habitude de vider ma cup une fois par jour, j’en oubliais même que j’étais en période rouge. Là j’ai des fuites et doit vider ma cup très souvent… Je compte changer de cup, prendre une taille au dessus. On verra bien. Je me dis surtout que mon corps va s’habituer. Ce sont certes des inconvénients, mais c’est le moyen de contraception qui est le plus en adéquation avec mon mode de vie. Et je cherche des méthodes naturelles pour soulager les autres maux, boutons, SPM…
    Je recommande le DIU !
    Bisouxxxxx

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:14

      Super ! Merci pour ton témoignage même si les à côtés ne semblent pas hyper cool… Si c’est en adéquation avec ton mode de vie et qu’en plus tu n’as plus la prise de tête avec l’oubli de pilule c’est le top ! 🙂
      Marie

  • Reply Emy Jolie juin 17, 2016 at 23:16

    Hello ! Top ton sujet 🙂 c’est vrai que l’intimité au naturel, on en entend moins parler 🙂
    J’avais lu les propriétés de l’huile de coco déjà mais pas encore osée tester ^^
    Cup je l’ai depuis 2-3 ans et comme tu dis, ça change la vie !!
    Pour la pillule j’ai le même « soucis » boutons tout le temps sauf la semaine de règles mdr… logique… Et comme toi j’aimerai passer au stérilet.. ça serait le top ! J’étais allée voir une gynéco à la fac mais son discours était pro-pillule… pas motivant 🙁
    Bises!

    • Reply Marie juin 18, 2016 at 20:39

      Oh !! Tu me rassures tellement ! haha Je pensais vraiment être la seule ! 😀
      Il faut vraiment que je me motive à aller voir ma gyneco ! En plus elle prend sa retraite très bientôt donc peut être l’occasion de sauter le pas avant !

      Merciii
      Bisous
      Marie

  • Reply Cockeo&co juin 17, 2016 at 21:13

    Coucou Marie, original comme sujet mais tu as raison c’est important. Moi j’avais tout le temps des mycoses et depuis que j’ai arreté les savons spécialisés dans l’hygiène intime et que j’utilise le même savon que sur mon corps et ba ça va beaucoup mieux bizarrement. Je n’ai pas encore passé le cap de la cup mais j’y pense… Bisous

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:14

      Ah oui ? C’est « marrant » ça ! Bien écoute tant mieux !! Et oui la cup c’est la viiie ! 😀
      Marie

  • Reply Leslie - Tache de Rousseur juin 17, 2016 at 20:36

    Alors j’ai un stérilet depuis 2 ans et c’est vrai que c’est bien pratique quand tu veux te passer des hormones. Je suis rave de l’avoir (je n’avais pris la pillule que pendant 1 an mais j’ai pris 10 kg donc clairement je suis ravie d’avoir retrouvé mon poids de forme) MAIS :
    * comparé à mes règles « normales » (sans pillule ni stérilet), sous stérilet c’est l’angoisse : ça dure 10 jours et c’est beaucoup plus abondant. Clairement si tu continues la cup il va falloir que tu passes au modèle au dessus (j’ai la taille 2 de Lamazuna et les « pires » jours c’est pas suffisant).
    * Des boutons à donf. Je viens de faire 3 mois d’antibiotiques parce que tous les soins naturels n’y pouvaient rien. Si tu peux arrêtes progressivement ta pillule, j’ai vu que certaines nanas cassent le comprimé en 2 pour diminuer la dose petit à petit et ainsi atténuer le dérèglement hormonal.
    Comme dit perso je ne regrette pas vu que je supportais très mal la pillule mais c’est possible que tu le vives plus mal. Après c’est sûr que c’est chouette de ne pas être sous hormone !

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:17

      Merci pour tes conseils ! Effectivement l diminution progressive de la pilule est un point qui reviens très souvent afin de ne pas traumatiser son corps ! Intéressant le coup du « cassage en deux du comprimé » je prends note ! 🙂

      Par contre c’est embêtant cet histoire de flux long et important. J’ai souvent entendu que quand tu n’avais quasiment pas de flux ca ne changeait pas tant que ça et quand tu en avais déjà beaucoup c’était bien pire …
      Moi je n’ai vraiment quasiment rien, à peine besoin de serviette … !

      Merci pour tes conseils !
      Bisous
      Marie

  • Reply Natacha juin 17, 2016 at 17:36

    Hello Marie,

    Je pourrais te faire un témoignage sur le stérilet en cuivre mais comme tu dis, chaque personne est différente 🙂 Mais si ça t’intéresse, tu peux m’envoyer un mail avec plaisir !
    Quant aux boutons pendant la période des règles, j’avais pareil que toi, j’en avais moins à ce moment là. Et depuis que j’ai arrêté la pilule j’ai plus du tout ces petits boutons ! 🙂

    Des bisous

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:27

      Merci pour ce témoignage car sur ce coup j’avais vraiment l’impression d’être seule alors jai justement abordé ce sujet ici pour avoir des retours comme le tien ! Merciii bisous

  • Reply Qué Guapa juin 17, 2016 at 15:10

    Hello Marie !
    Super article !
    Pour ma part celà va faire bientôt 1 an que j’utilise la cup et ça a changé ma vie, je la conseille vraiment à toutes les filles ! Ça a tellement d’avantages !
    L’huile de coco aussi c’est vraiment top pour cette utilisation.
    Sinon je suis toujours au Saforelle, je me demandais par quoi j’allais bien pouvoir le remplacer … Donc merci pour l’alternative 😉
    Pour ce qui est du stérilet en cuivre, j’ai fait l’experience malgré que pratiquement toutes les filles de ma famille me disaient qu’elles ne l’avaient pas supporté. Mais bon marre des hormones et de devoir prendre un medoc tous les jours… Et aucun pb pour moi 😉 donc il faut vraiment que tu testes, tu verras bien et puis au pire tu l’enlèves le mois d’après si ça ne te convient pas 🙂
    Bonne journée à toi
    Gros bisous

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:26

      Oui. Cest ce que je me dis pour le stérilet !! Merci pour ton retour ! bisous

  • Reply Marie-C juin 17, 2016 at 14:24

    La cup c’est la vie! Ça fait un peu plus de trois ans maintenant qui je l’utilise et je ne pourrais pas revenir en arrière c’est certain! Concernant le flux instinctif ça ne me parle pas du tout non plus et même après avoir visionné la vidéo de Mini je reste perplexe… Du coup je pense tester le gel Mademoiselle Bio une fois celui de Coslys terminé! Et prochaine étape pour moi également arrêter la pilule… mais plus facile à dire qu’à faire finalement! Affaire à suivre!
    Bon après-midi!

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:27

      Oui c’est sur …! Difficile de bousculer ses habitudes ! Merciii bisous

  • Reply Mathilde juin 17, 2016 at 11:39

    Hello ! Ton article est super ça fait plaisir de voir ce genre de témoignages 🙂

    Pour ma part je ne me lave plus la mounette qu’à l’eau. Du jour au lendemain (après être tombée sur la composition de la Saforelle comme toi) je me suis dit stop ! Et depuis je la trouve beaucoup plus propre ! Je n’ai plus jamais eu d’odeur inconfortable, j’ai moins de pertes et lorsque j’en ai elles sont plus « propres » (plus blanches etc).

    J’ai adopté la Meluna Cup depuis 3 ans maintenant et je l’adore 😀 jamais je ne reviendrai en arrière…

    Je me reconnais également dans ton témoignage car j’ai arrêté la pilule il y a quelques mois. Ayant eu des problèmes d’acné dans l’adolescence (raison pour laquelle j’avais commencé à prendre la pilule il y a 8 ans) je redoutais énormément de l’arrêter. J’ai donc opté pour un arrêt « progressif » (un comprimé sur deux puis un sur trois) et quand j’ai vu que je n’avais pas d’effets secondaires, et pas plus d’imperfections que d’habitude, j’ai tout arrêté.

    J’ai pris RDV chez la gynéco pour un stérilet en cuivre, elle est ok et je dois la rappeler quand j’ai mes règles (qui tardent à venir malgré l’arrêt de la pilule !). Il faut savoir que les seuls effets secondaires d’un stérilet en cuivre sont plus de douleurs pendant les règles et risque de flux plus abondants. Tous les autres effets qu’on pourrait constater (acné, syndrome pré menstruel…) sont dus à l’arrêt de la pilule et donc d’hormones qui en dormaient tout ça 🙂

    Je reviendrai commenter après ma pose de DIU pour te faire part de mon expérience si tu veux 🙂

    Bonne journée !

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:29

      Oh oui ! J’aime beaucoup récolter tous ces témoignages !! Merci beaucoup ! Des Bisouuus marie

  • Reply Adriane juin 17, 2016 at 11:16

    Super petit article 😀 !
    Personnellement je suis aussi passée à la cup il y a maintenant… 5 ans et c’est juste le bonheur aussi bien dans mon porte feuille, que dans ma vie ^^ ! Je bosse souvent en extérieur et il arrive même que je passe toute une journée en forêt sans voir aucun sanitaire… bossant avec une équipe de mec, honnêtement je me voyais mal aller changer mes tampons ou autres glamourosité toutes les 4h… avec la cup, tu la met le matin, tu l’enlèves le soir et BASTA ! plus de moment gênant <3

    Pour le gel nettoyant intime, tu vois vraiment une différence avec et sans utilisation ? ou c'est juste du confort pour toi ? Car je me tate à en acheter… aujourd'hui je n'utilise rien d'autre que de l'eau et j'ai l'impression que ça "suffit"…

    Pour la coco en lubrifiant je vais te répondre… TESTE et APPROUVE ^^" ! Bon ok sentir la noix de coco c'est pas le plus fun dans ce moment là, mais la coprah fait un très bon compromis… mon chéri était pas très chaud la première fois que je lui ai parler de cette idée farfelue mais maintenant ça va (bon après c'est occasionnel, donc je ne sais pas comment ça fait si c'est utilisé plus souvent ^^)

    Question pilule je suis exactement comme toi, moins de boutons pendant la semaine de pause… mais j'ai trop peur de la lâcher pour le moment (un marmot ne me fais pas trop envie actuellement xD)

    En tout cas encore merci pour tout tes articles qui sont toujours super chouettes 😀 !!!

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:30

      C’est le TOP !!! des bisous ! Merci pour ton com !!

  • Reply Mathilde (Equinoxe) juin 17, 2016 at 10:31

    Article super interessant !
    Je ne connaissais pas du tout le gel intime mademoiselle bio, ça à l’air pas mal du tout ! Comme toi, la texture gel me convient mieux !

    Pour ma part, j’ai arrêté la pilule il y a 2 ans et je ne m’en porte pas plus mal. J’avais quelques boutons de temps en temps, j’en ai encore moins, mon flux était très faible et il a juste augmenté très légèrement et j’ai mal au ventre le 1er jour mais avec une tasse d’infusion de camomille 3f/j c’est largement supportable (la grand-mère ici!). Je pense sérieusement au stérilet en cuivre depuis quelques mois mais il y a tellement de témoignages contradictoires que j’hésite encore un peu … je crois que ça dépend vraiment des personnes !

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:30

      Bien oui c’est le soucis ! Le seul moyen de savoir pour soi est « malheureusement » d’essayer ! Haha des bisous et merci pour ton retour !

  • Reply Marion juin 17, 2016 at 10:25

    Super article, merci Marie! Tu as eu raison d’oser en parler, ça va surement aider plein de filles! Je me reconnais pas mal dans ton témoignage au sujet de la pilule : moi aussi j’avais vraiment trouvé la pilule qui me convenait parfaitement : pas de prise de poids, pas d’effet secondaire, règles presque inexistantes et pas douloureuses du tout… Pourtant, étant végétarienne et super écolo, je me suis dit que je ne pouvais plus continuer à utiliser une contraception à l’opposé de mes convictions (puisque pilule = gros impact sur la faune et la flore marine, possible impact sur la santé, refus de vivre son cycle au « naturel…). Du coup je suis passée au stérilet au cuivre puisque c’est selon moi la meilleure contraception sans hormones. Et grosse désillusion… Je ne l’ai que depuis quelques mois donc j’attends encore un peu mais je pense que je vais finir par me le faire retirer et revenir à la pilule. Pose extrêmement douloureuse, règles de dix jours avec des douleurs absolument insoutenables et un flux à te rendre anémiée en trois heures, mycoses, et spotting quotidien depuis trois mois. Bref, la pilule ça a beau être pas jojo , parfois y a pas vraiment le choix, malgré nos convictions… (j’ai aussi essayé la méthode symptothermique, mais franchement, pas convaincue non plus.

    Voilà pour mon témoignage 🙂

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:19

      Et bien dit donc ce n’est pas une expérience très fun de ton côté … J’espère que ça ira un peu mieux très vite sinon tant pis … Retour à la case pilule … !

      Merci pour ce témoignage !
      Bisous
      Marie

  • Reply Les Petits Bavardages de Magalie juin 17, 2016 at 10:10

    De mon côté je suis passée à des protections un peu plus saines, sans parfum, sans chlore etc, pas envie de m’essayer à la cup ni aux protections lavables … quant au lavage, j’utilise un savon solide normal, comme pour le corps, mais pas tous les jours, des fois c’est vrai que je ne me sers que de l’eau toute seule 🙂

    • Reply Marie juin 20, 2016 at 14:20

      Perso, même un savon SAF me pique un peu… Je n’arrive pas à abandonner le savon intime … Il faudrait que je teste, il y a ballot flurin qui fait un pain lavant pour l’hygiène intime ! 🙂 Je ne sais pas si il m’irait !

      Merci
      Marie

  • Reply Morgane juin 17, 2016 at 10:10

    Merci pour cet article, on ne parle pas assez de cette thématique ! Je me rends compte que j’ai changé tout mes produits cosmétiques/ de douche mais que j’ai gardé le savon intime que m’a conseillé ma gynéco, je n’ose même pas regarder la compo… Ça me fait un peu peur de changer car j’ai eu beaucoup de cystites penfant un moment (pratiquement après chaque rapport, hum hum). Mais je vais tester les produits dont tu parles 🙂
    Quant à la contraception, j’ai eu aussi une réflexion sur toutes ces hormones que je m’infligeai au quotidien depuis une dizaine d’années. J’ai d’ailleurs découvert que certaines pillules étaient positives ou négatives pour l’état des cheveux (ça explique mes cheveux de mamie). Je suis donc passée au stérilet hormonal (10 fois moins d’hormones qu’une pillule dixit ma gynéco). C’est une transition pour passer plus tard au stérilet cuivre.
    Ah bah je n’ai pas été déçue du voyage! Retour en force de ma libido (ce qui m’avait en grande partie fait changer de mode de contraception), plus de boutons, retour des sensations dans les organes reproducteurs, changements d’humeur… Je ne regrette pas car je retrouve mon corps, des sensations et fonctionnements d’avant la pillule, il y a fort longtemps. Ok ça fait drôle je l’avoue ^^.
    Dans le dernier féminin bio, il y a un article intéressant avec des références de lecture sur la pillule. Je te le conseille si tu ne l’as pas déjà lu.
    J’espère que mon témoignage pourra en aider certaines à sauter le pas. C’est à nous de gérer notre contraception, en pleine conscience !

  • Reply Bio Mummy juin 17, 2016 at 10:09

    Coucou Marie !!!

    J’ai également la cup de Lamazuna. Franchement, c’ est objet qui fait un peur au début, est vraiment top !!! Bien mieux que les tampons, je ne la sens pas du tout et pas besoin de changer tt le tps. J’ai le même dilemme que toi, en ce moment, avec la pilule. Je voudrais passer au stérilet au cuivre ( d’ailleurs, je vais prendre rdv), mais j’ai un peur de me retrouver avec un tas de boutons. j’ai mis tellement de tps à m’en débarrasser !!! Mais, je voudrais arrêter cette dose d’hormones . Ma mère m’ a dit que ses règles avaient nettement diminuées avec le stérilet. A tester !!!! Sinon, l’huile de coco peut servir de lubrifiant (j’ai pas testé ), mais ce n’est pas compatible avec les préservatifs . Bisous

  • Reply Greenfeetredheart juin 17, 2016 at 10:05

    Très sympa l’article, ça fait plaisir de savoir que de plus en plus de personne s’intéresse à ce genre de chose 🙂 la cup ça fait + de trois ans maintenant, et je ne peux plus m’en passer! (& on m’a toujours appris qu’une mounette se lavait toute seule donc jamais de savon ^^).
    C’est pour le stérilet que ça ne s’est pas bien passé.. Bien entendu, c’est mon expérience, j’ai aucune envie de dissuader qui que ce soit, d’ailleurs je pense à retenter le coup, même si j’ai rarement autant eu mal.. En tout cas depuis je n’ai pas repris la pilule, j’aurais eu l’impression de « régresser » dans mon chemin vers les méthodes plus naturelles. Donc depuis plus de deux ans je n’ai rien, je commence à m’initier à la symptothermie, mais je n’ai rien mis en place de concret pour l’instant car je n’ai toujours pas retrouvé un cycle régulier. Malgré ça, la pilule ne me manque pas tant finalement, j’ai appris à faire sans 🙂
    Bon courage pour la suite

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 10:30

      Merci pour ton retour d’expérience ! Et je ne connaissais pas du tout la symptothermie, mais si j’ai des appréhension/aprioris quand au flux instinctif, il se peut que cela soit de même avec cette méthode … ! Je vais aller découvrir ce que c’est ! 🙂
      Merci
      Marie

  • Reply Margaux juin 17, 2016 at 10:04

    Super article qui sort un peu de tout ce qu’on lit d’habitude 🙂
    J’avais commandé la cup Lamazuna et elle est vraiment bien, après j’ai encore un peu de mal avec, mais petit à petit je m’y habitue ! J’ai surtout du mal pour la changer.. une fois que c’est en place c’est vraiment le top puisqu’on ne le sent pas du tout !
    Vivement que je la maitrise totalement pour pouvoir arrêter les tampons, parce que quand on lit des trucs sur leur composition…. ça fait peur je trouve !
    Bisous 🙂

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 10:27

      Ah oui ? Tu as mis un peu de temps à t’habituer ? Moi en 1 cycle c’était le top ! 🙂
      Ca viendra !
      Des bisous et contente que mon article t’ai plu ! 🙂
      Marie

  • Reply Marlène - une maman dans la ville juin 17, 2016 at 09:53

    Hello, super article! Je voudrais rebondir sur la pilule, en effet, j’étais comme toi, la pilule m’avait complètement enlevée les douleurs de mes règles et avait amélioré mes problèmes de peau récalcitrant. Cependant il faut se dire que la pilule provoque de « fausses règles » donc pas top pour ta santé et surtout depuis que je ne la prend plus, j’ai certes de vraies règles mais qui sont moins douloureuses que pendant mon adolescence, je connais mieux mon corps depuis, je l’écoute plus et mes boutons, ben non ils sont pas revenus. La pilule peut masquer des problèmes de santé car il ne faut pas oublier que c’est un médoc. Quant au stérilet en cuivre, je n’en ai jamais mis mais comme tu dis chaque femme étant différente, difficile de savoir s’il te conviendra ou non à part en l’essayant. Sinon il reste le préservatif pendant les périodes de fertilité ^^ Enfin tout ça pour dire que je me sens tellement mieux depuis que j’ai arrêté cette foutue pilule! Bisous ma belle

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 10:26

      Merci beaucoup pour ton retour !
      Que vous passiez du temps à témoigner sous cet article me fait vraiment plaisir ! 🙂 C’est dans ces moments là que je suis heureuse d’avoir ce blog ! 🙂
      Merci pour tout ce partage
      Marie

  • Reply Alexandra juin 17, 2016 at 09:27

    Hello ! Merci pour cet article 🙂
    Je suis moi aussi passée peu à peu par toutes ces étapes… ma grande hésitation est, comme toi, le stérilet ! Ce serait le moyen de contraception idéal mais j’ai peur de me lancer. Par contre, j’ai arrêté la pilule il y a un an déjà, je n’ai jamais été fan de toutes ces hormones…
    Quant à l’huile de coco, je n’ai pas bien compris son utilisation… c’est pratique en cas d’irritation, ce genre de trucs?

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:42

      Oui, tu peux l’utiliser en cas de démangeaisons, irritations ect. C’est anti-bactérien donc elle aide ta flore a se réguler.
      Après je ne suis pas du genre à dire : « Ne va pas voir un médecin si tu as une mycose et tartine toi d’huile de coco » Mais si c’est un truc léger, tu peux commencer par ça avant de courir chez le médecin ! 🙂
      Bisous

  • Reply Izeult juin 17, 2016 at 09:14

    Très instructif ce petit article (surtout sur la Cup qu’il faudra bien que j’essaye un jour…) 🙂 !

    Pour la pilule, j’ai voulu faire pareil et passer au stérilet. Mais mon gyneco me l’a fortement déconseillé, notamment parce que le flux sera beaucoup plus abondant avec, et probablement plus douloureux. Et apparemment ça ne se fait pas trop sur les femmes qui n’ont pas encore eut d’enfants…
    Après, c’est un vieux gynéco genre « vieille école », d’autres avis médicaux sont à mon avis nécessaire 🙂

    Bisous-paillettes !

    • Reply Morgane juin 17, 2016 at 10:13

      Il a l’air d’être de la vieille école en effet car les stérilets pour les nullipares ça se fait très bien ^^ Il en existe de différentes tailles. Avec le stérilet hormonal, le flux diminue voire disparait et avec le stérilet en cuivre il augmente apparement oui.

  • Reply Angie la debrouillarde juin 17, 2016 at 09:04

    Hello =)
    Quand j’ai vu le titre de ton article je me suis dit « Oh, faut que je vois ça de plus près ». C’est vrai qu’on parle rarement de notre « intimité » sur nos blogs (surement par gène)

    Mais si on doit parler intimité go ^^ J’ai pris également des « bonnes résolutions » à ce sujet. Le nettoyage à l’eau et l’huile de coco notamment (un super combo).

    Niveau Pilule, j’ai le même « souci » que toi, je vie bien ma vie avec et j’ai peur de passer à autre chose… On ne sais jamais à quoi s’attendre avec les contraceptifs. Pour l’instant je vais la gardé car j’ai besoin de ses hormones pour mes migraines…

    Je n’ai pas testé la fameuse CUP car je n’en ai pas besoin (je n’ai presque pas de réglounette avec ma pilule) mais je pense que ça peut vraiment être une bonne option pour se débarrasser des protections classique.
    Après si je devais choisir, je ne me tenterais pas sur les serviettes lavables, c’est hard quand même dans le bac à linge xD

    En tout cas merci pour cet article, qui je pense va en aider plus d’une =)

    Des bisous

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:27

      Merci pour ton témoignage ! Effectivement nous sommes dans le même cas. Je ne perds quasiment rien également mais au moins avec la cup, je ne mets même pas un protège slip !
      Des bisous
      Marie

  • Reply Axelle et ses Caprices juin 17, 2016 at 08:51

    Ça fait un peu plus de 6 mois que j’ai un sterilet en cuivre (après 5 ans de pillule pour ma part) et franchement ça a été ma meilleur décision de ma vie
    J’avais déjà des imperfections à la base, et l’arrêt de la pilule n’a ni agravé, ni amélioré le problème (donc bon ça va, sachant que certaines se retrouvent avec une énorme poussée)
    Le seul truc c’est que maintenant j’ai mal au ventre juste avant d’avoir mes règles (enfin rien de très douloureux, juste que avant je n’avais aucun symptôme). En fait on peut dire que j’ai retrouvé les sensations de mon corps
    À la base j’ai des règles très abondantes, et du coup c’est aussi le cas sous sterilet (mais ce n’est pas pire … mais attention aux accidents aha)

    Je pense faire un article sur mon blog à ce propos .. en attentend tu as mon témoignage en exclu aha
    Bisosu

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:25

      Hehe cool ! Merci pour ton témoignage ! C’est justement si cela se passe à peu près comme toi que je suis tentée par le stérilet ! Donc à voir ! Hate de lire ton futur article sur le sujet en tout cas. Merciiii
      Bisous
      Marie

    • Reply Mathilde juin 17, 2016 at 11:45

      Bonjour !

      J’ai arrêté la pilule et vais me faire poser un DIU dès que j’aurai mes règles, ça m’intéresserait beaucoup de voir ton témoignage sur le sujet 🙂 je sais que tu ne l’as pas encore écrit mais peux tu me communiquer l’adresse de ton blog s’il te plaît ? 😀

      Merci d’avance 🙂

      • Reply Marie juin 17, 2016 at 19:28

        Cest Axelle et ses caprices ! Tu le trouves via Google !

  • Reply leroy juin 17, 2016 at 08:51

    parcontre si tu change de mode de contraception évite à tt prix l implant que je penser idéal t ,jtrés mauvaise expérience entre mes deux deux grossesse il ya 9 ANS ,perte continue pour moi ,anémie etc …et 10 KILOSen deux mois voir moins j’ai tenu un an sur trois logiquement ca fait grossir DE 10kilos moi tt l inverse ms surtout les regles en continue cauchemardET JE METTAIS DU 14 ans c’est sure pratique comme poids de départ pour une seconde grossesse ms je me suis vite rattraper pendant lol depuis revenu à adepal je voulais la fameuse pillule qui t’enleve la menstruation pb ca peut etre a double effet soit ca marche soit tu perd tt le temps dc je zappe sunon le cup m ‘intrigue ms je suis pas rassuré en plus je suis pas tampon dc mettre qq chose ds la …BREF euh bof surtout que je suis hyper sensible à ce niveau dc idem ,j’ai trouvé la solution je prends ma pillule en continue et fait une pose de temps en temps j’ai les effets secondaires migraines ,mauvaise humeurs tt sauf mes régles ,parcontre il faut pas le faire trop de moi d’affiler pas plus de 6 MOISmais au moins j’ai la paix !!!

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:23

      Oh j’aurais peur de prendre ma pillule d’affilé ! C’est une méthode « tolérée » pour les gynécologues ? Mais bon chacun fait comme il veut … Concernatn l’implant, j’ai eu tellement de mauvais témoignages autour de moi que l’essayer ne me traverse meme pas l’esprit !! Haha
      Merci pour ton message !
      Bisous
      Marie

      • Reply Claire juin 18, 2016 at 12:02

        Hello !
        Je me permets de répondre concernant la pilule prise en continue : pour certaines c’est obligatoire (elles sont minidosées). Et… plus de règles du coup (ça peut aussi occasionner des saignements intempestifs, comme on est toutes différentes).

        Pour le DIU en cuivre, j’ai eu une ordonnance mais au final je ne suis jamais allée le mettre. La pause me fait peur… :(. On reste aux préservatifs pour le moment car j’ai arrêté la pilule il y a deux ans, je serais incapable d’y revenir, je me sens tellement mieux sans. Je n’ai pas eu d’effets secondaires (mise à part le retour en force du syndrome pré-menstruel mais je l’avais avant la pilule :’)).

        • Reply Marie juin 18, 2016 at 20:31

          Merci pour ces précisions sur la prise de pilule en continue !:)

          Ah c’est clair qu’il faut de la motivation pour se lancer ! Il est fort possible que je fasse exactement comme toi haha Que je l’achète puis qu’il traine avant d’être posé ! 😀
          Merci pour ton message !
          Bisous

  • Reply Lady Heroine juin 17, 2016 at 08:48

    Hello Marie! 🙂

    Très sympa ton article! Comme toi je suis passée à la cup depuis plusieurs mois maintenant, et ça change la vie! 😀 Si tu as moins de boutons pendant la semaine où tu ne prends pas la pilule, c’est certainement que ta peau la supporte moins bien… J’avais ça aussi avec mes anciennes pilules (j’en ai changé 3 fois en 6 ans…), mais avec ma pilule actuelle, c’est en train de changer et désormais prise de pilule n’égale plus nécessairement nouveaux boutons! (glamour toujours :D)
    Mais maintenant j’imagine que si tu supportes très bien ta pilule pour tout le reste, tu n’as pas trop envie d’en tester une autre, et je comprends tout à fait!

    Bisous!
    Adèle

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:21

      Bien oui c’est tout mon dilemme ! Je ne vais pas changer de pillule pour 2/3 boutons (qui ne sont pas forcément dus à la pillule…) et avoir des problèmes bien plus incommodants …! Bref je verrais !

  • Reply Beauté des iles juin 17, 2016 at 08:48

    Merci pour cet article. J’utilise la cup depuis maintenant 3 ans et je ne reviendrai pas en arrière. Pas de fuite, pas d’inconfort. On la met le matin, on la vide le soir. Vraiment une révolution tant économique qu’écologique pour moi. J’ai testé le stérilet pendant une année. Je suis revenue très vite à la pilule. Je me suis retrouvée avec une poussée d’acné horrible sur le menton . Impossible de m’en débarrasser avec des méthodes naturelles. Je suis donc revenue à la pilule et ma peau m’en remercie.

    • Reply Marie juin 17, 2016 at 09:19

      Merci pour ton témoignage … C’est vrai que l’on peut lire tout et son contraire sur les passages au stérilet … Ça doit vraiment dépendre des personnes ..!

    Leave a Reply