Humeurs Lifetstyle Musique Tout

3 jours à Rock En Seine : Mes découvertes

septembre 5, 2016

Hello vous.

Suite à mon dernier article sur le sujet, trêve de nostalgie. Je vais tout de même vous résumer mes découvertes musicales de cette année à Rock En Seine ! Let’s Go !

DAY 1 – Vendredi

Ce premier jour de Rock En Seine était au top…! De belles découvertes comme les suédois de Royal Republic qui offrent un rock bien punchy qui rappelle les Hives ! En écoutant d’une oreille ils auraient pu avoir tout ce que je n’aime pas chez ces groupes anglais un peu sautillants à la Two Doors Cinema Club… sauf que eux sont Suedois et sacrément plus péchus et Rock’N’Roll ! Côté scénique, ce sont de gros showman, ils m’ont presque rappelé Dave Grohl jouant avec le public de rock en seine quelques années plus tôt.

Puis, j’ai pu voir 2 de mes groupes préférés Brian Jonestone Massacre et The Last Shadow Puppets !

Concernant le BJM, cela fait des années que je les loupés lors de leurs concerts parisiens et je n’avais toujours pas eu l’occasion de les voir. Bilan assez mitigé pour ma part. J’étais heureuse de voir enfin ce groupe sur scène, j’ai pu constater qu’ils étaient effectivement sacrement bons musicalement en live, les morceaux sonnent moins « cacophoniques » que sur les albums ! (Fait assez rare pour être souligné ! haha) Un Anton Newbombe au top de sa forme et de sa rallerie qui gueule sur les techniciens au sujet des balances ! Jusque là tout va bien. En revanche j’ai trouvé le set un peu mou, surtout au démarrage, ce qui n’a pas convaincu le public qui n’était franchement pas important devant cette scène de l’Industrie (La chaleur n’aidant pas, nous étions amassés sur la butte, à l’ombre des arbres.)

brian jonestome massacre rock en seine

De plus, il n’ont pas joué un de mes morceaux préférés .. Vacuum Boots ! 🙂 Néanmoins j’ai pu entendre le merveilleux et planant Anemone en live et ça je ne l’oublierais pas de sitôt ! 🙂

Concernant les Last Shadow Puppets, le duo composé de Miles Kane (leader de feu- The Rascals) et Alex Turner (Leader des Arctic Monkeys) était en grande forme. Alex Turner ne semblait pas dans un état franchement naturel… l’alcool (et surement d’autres substances) l’a rendu beaucoup plus démonstratif que d’habitude sur scène ! Poses lascives, improvisation autour d’une phrase « Comment ça s’écrit? » scandée en boucle pendant que Miles assure le show à coup de solo de guitare, de pédale d’effet et usant de son bigsby légendaire (petit vibrato présent sur certaines guitares permettant de varier la tension des cordes et provoquer des effets sonores souvent utilisé dans la country par exemple.) . Huuum la drogue c’est mal m’voyez … Néanmoins, j’ai adoré ce show très fun, frais et toujours de bonne qualité. Même si Alex était un peu à côté sur certains morceaux, il assure le show sans problème !

 

DAY 2 – Samedi

15H30 : Beaucoup plus de monde que la veille avec une chaleur tout de même un peu plus supportable et encore de belles découvertes musicales les Français de Kaviar Special n’ont rien à envier à la musique anglaise (et c’est une meuf fan de rock anglais et pleine d’a priori sur le rock français qui vous parle) péchu, gros riff et bons morceaux qui restent en tête !

17H00 : Un bon rock bien lourd avec Wolfmother super prestation mais pas non plus ma came ultime.

L’occasion pour moi de vous partager ce merveilleux clip bien surréaliste comme je les aime !!

17H50 : On enchaine avec CasseurFlowter le groupe d’Orelsan et Gringe dont j’adore les personnages ! Je ne sais pas si c’est du rap pour les gens qui n’aiment pas le rap (car c’est mon cas) mais en tout cas j’adore leur univers, leurs bons jeux de mots et l’esprit rap 90’s qui ressort de leurs compos. Chaque phrase me fout un sourire en coin tellement – C’est bien trouvé – C’est drôle – C’est violent – C’est trash – puis – C’est subtil – puis – C’est touchant. Le public est venu en masse pour les voir sur la scène de la cascade alors que la chaleur était à son comble. Nous nous étions mis en plein milieu mais je n’ai pas supporté ! haha J’ai donc fini le show en écoutant de loin, à l’ombre des arbres.

18H45 : On passe à un tout autre style avec Bring Me The Horizon que j’ai vachement aimé. A la base, ce n’est pas le style de « rock » que j’écoute mais mon mec les écoute beaucoup alors j’étais curieuse de les découvrir en live. BMTH est un groupe de métalcore qui, selon moi, tends plus vers les screamo depuis les derniers albums.bring me the horizon à rock en seine

J’ai beaucoup aimé l’ambiance du concert, le chanteur sur-tatoué au bras rempli d’encre noire était hyper souriant et semblait vraiment heureux d’être là. Je précise pour casser un peu le cliché du métalleux tatoué qui fait la gueule en se donnant un genre de BadBoy… ! Les compos étaient vraiment entrainantes alors que je n’en connaissais pas la moitié. Très bonne découverte pour moi !

19H45 : On a enchaîné avec La Femme que je suis depuis leur tout début. L’été 2011, je tournais avec leur petit EP à la pochette de l’Origine du monde sur mon iPod Nano. Des mélodies super entraînantes super pop presque yéyé ! J’adore !! Mais malheureusement depuis leurs débuts je ne note pas de progression concernant leurs prestations live, ils chantent toujours aussi faux et le résultat est très très brouillon, ce qui – en soit – ajoute à leur côté punk et frais mais je trouve le groupe bien meilleur en studio ! Les morceaux sont selon moi, trop plein d’effets pour rendre correctement en live. Malgré tout, je suis heureuse d’apprendre que je les reverrais en première partie des Red Hot en Octobre !!! Youhouuu ! (Mon mec l’est un peu moins parce qu’il les aime pas et ça fait 3x qu’il se les tape ! Gniahaha)

Et après avoir dévoré le merveilleux Fish&Chips attendu pendant près de 40min (à côté de la scène de l’industrie où jouait les L7…franchement pas ma came).

Processed with VSCO with f2 preset

Scène des L7 dans ma file d’attente, on a vu pire comme décor.

 

21h45 : Un petit Sigur Ros bien mérité, posés dans l’herbe à regarder les étoile en mangeant des mirabelles ! (ouiiii ils vendaient des mirabelles !!!) Encore une fois j’étais triste de ne pas avoir ma chanson préférée !! Pour la peine je vous la mets ici !

DAY 3 – Dimanche

Ce jour 3 était beaucoup plus calme pour moi. (Fatigués ? Bientôt la trentaine ?! haha)

17H45 : Le groupe qu’attendait mon copain depuis ces 3jours ensoleillés de festival : Sum41 ! Même en étant ado, j’ai toujours trouvé que « Sum41 était un groupe pour ado » et que « Tout se ressemblait dans ce style de musique, c’est toujours pareil ! » disais-je. J’ai finalement changé d’avis depuis quelques années et j’aime aujourd’hui écouter « ces musiques pour ado » avec tout de même une forme de nostalgie. Le concert était top, malgré une voix pas non plus ouffissime de Deryck sur les live vus sur Youtube … Il envoyait quand même sacrement du lourd et Sum41 a enchainé les tubes que nous sommes tous obligés de connaitre … et sur lesquels nous sommes tous obligés de sautiller en rymthe ! Je devais connaitre 90% des chansons…!

Voici notre vue sur SUM41 devant

sum41 devant

Et la vue … DERRIÈRE !sum41derriere

Allez un petit morceau :

18H45 : Nous avons ensuite retrouvé des amis pour boire une bière (c’est super bon la Skoll, j’avais jamais gouté ! Il n’est jamais trop tard pour tester les bières de meufs !) en écoutant Ghinzu au fond … C’est bon, je suis sauvée j’ai entendu Do You Read Me …la seule que je connais.

19h45 : C’est l’heure de voir ce que vaut ce bon vieux Iggy Pop sur scène ! Et bien il envoie du pâté … Véritable silhouette iconique, Iggy arrive avec pour seuls vêtements un slim noir, une ceinture de cowboy et des bottines en cuir. Inchangé depuis quelques années, tu te dis « Bon, J’attends les connues et puis c’est fini » Mais Iggy enchaine les tubes et commence avec un I Wanna Be Your Dog énergique, enchaine avec The Passenger et Lust For Life … Mais où s’arrêtera-t-il ? Après cette série de tubes où il jouera avec le public et reprendra 1969 des Stooges. Arpentant la scène en long en large, le presque Septuagénaire tient une forme olympique et finira de m’achever avec un NightClubbing que j’adore !

 

J’ai repris mon bon vieux Fish&Chips (ouais c’était varié et équilibré pendant ces 3jours) en entendant Cassius de loin qui n’est franchement pas ma came.

Puis nous nous sommes dirigés vers Foals pour comprendre l’engouement car j’avoue ne jamais m’être réellement penchée sur la chose. Je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce groupe qui – je le reconnais- collectionne quelques morceaux de qualité. Mais j’ai franchement eu l’impression pendant quelques titres que des chansons similaires s’enchainaient, avec des rythmiques assez identiques et sans réel décollage … ! Mis à part quelques chansons qui montaient réellement en puissance.

Nous nous sommes échappés de la foule pour pouvoir sortir hors de la cohue de fin de festival. En remontant tout le parc, j’ai eu l’occasion d’entendre le seul morceaux de Soulwax que j’aime « E-Talking », le festival était fini…

Rendez-vous l’année prochaine je l’espère, avec une affiche qui me ravira autant voir plus encore (sait-on jamais !) Un temps aussi beau que celui-ci ! La chaleur avait un goût de vacances et les sourires sur les visages me manquent déjà.

Pour relire mon article sur L’après festival c’est par ici.

A très vite et belle semaine.

Marie

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Sum41 nous ramène au lycée - Zenith de Paris - ShakerMaker mars 7, 2017 at 08:21

    […] rendue compte en les découvrant en live pendant la dernière édition de Rock En Seine (voir mon report des 3 jours de l’édition 2016 ici) que je connaissais quasiment toutes leurs chansons tant ils avaient été des phénomène et […]

  • Reply Emy Bertaux octobre 7, 2016 at 12:24

    J’ai adoré aller au RES cette année. Je ne pouvais pas rater ça, entre BMTH / Casseurs Flowters / Sum 41 / Foals c’était vraiment une folie.
    Et comme tu le dis si bien ça se voit que le chanter de BMTH était vraiment content d’être là et ca fait chaud au coeur !
    Merci pour cet article vraiment complet !
    Des bisous.
    Emy.

    • Reply Marie octobre 24, 2016 at 08:52

      Oui !!! Contente de te lire ! J’avais peur que cet article reste un peu mort car ce n’est pas vraiment le thème de base de mon blog mais j’aimerais davantage parler musique ! D’ailleurs je ne sais pas si tu aimes mais une revue du concert des Red Hot arrive cette semaine !! 🙂
      Bises
      Marie

  • Reply Hélène_dpa septembre 5, 2016 at 23:44

    Merci pour ce compte rendu !
    Petite précision, « Time to forgive the winter » est un morceau de Girls in Hawaii et non de Ghinzu… 😀

    Pour ma part, j’ai beaucoup aimé Theo Lawrence & The Hearts, le vendredi après midi, qui a ouvert le festival. Blues rock américain des années 50 pour ce groupe venu de… la banlieue parisienne !
    Puis j’ai enfin vu Caravan Palace. Le concert fut génial, les musiciens étaient excellents, la chanteuse débordait d’énergie et n’hésitait pas à esquisser des pas de danse malgré la canicule. Ça swinguait à Rock en Seine !
    J’ai aussi vu BJM en entier. J’ai trouvé la 2ème moitié du concert bien meilleure. Et puis, rien que Joel Gion quoi… <3
    Puis j'ai vu la moitié de Jack Garratt qui a déroulé son set, comme d'hab. Et la fin de Two Door Cinema Club.
    Bon, les LSP, on en avait parlé sur ton Insta, rien à redire ^^
    Le lendemain, comme toi, je n'ai pas supporté la foule pendant Casseurs Flowters et j'ai vite abandonné. J'ai aussi vu BMTH, c'était pas mal effectivement. J'ai passé mon chemin pour La Femme. Je n'accroche vraiment pas. J'ai trouvé ça tellement brouillon.
    Ensuite, j'ai adoré le concert d'Edward Sharpe. Musicalement c’est super, tantôt folk, tantôt gospel, tantôt jazzy, et lui a une voix de dingue. Vient à la fin l’incontournable “Home” que tout le public a repris en choeur. C’était beau !
    J'ai vu vite fait Sigur Ros. (en mangeant aussi un fish&chips !) ça a tendance à me faire chier même si je reconnais que visuellement c'est sublime. Puis j'ai fini à la Pression Live pour voir les Canadiens de Half Moon Run qui ont proposé un magnifique concert.
    Le dernier jour pour moi c'était mission : Editors / Ghinzu / Foals. Editors, je suis fan fan fan, j'ai réussi à me mettre au 4ème rang et j'ai juste kiffé. J'avais des frissons alors qu'il fait bien chaud au soleil. Pour Ghinzu, j'étais à la barrière et même si je n'ai pas hyper profité du concert avec les basses qui me faisaient trembler tout le corps, j'ai pris mon pied. Surtout quand John s'est penché sur ma pote et moi pour embrasser une nana derrière et qu'on en a profité pour lui faire un câlin ^^
    Quant à Foals, la scène était trop grande pour eux et la fatigue de fin de tournée se faisait sentir… J'ai vu beaucoup mieux comme concert d'eux.

    Bref, en tout cas, si tu veux parler un peu plus musique par ici, moi ça me dérange pas ^^

    • Reply Marie septembre 6, 2016 at 08:18

      Coucou !!

      Haha merde la honte j’ai confondu 2 groupes belge … -_-‘ ! Je les écoutais à la même période du coup tout s’est embrouillé dans ma tête !!
      Merci pour ton super compte rendu ! Contente que cet article plus « musique » t’ai plu ! Je ne sais pas si j’en parlerais plus, peut être sur Youtube cela s’y preterai plus! 🙂 Je verrais !

      Tu as eu l’air de bien profiter !!! 🙂
      Bisous à bientôt
      Marie

    Leave a Reply